" />
Création Entreprise à Hong-Kong et Compte Bancaire Offshore
Trouver un travail à Hong Kong, pas si facile

Trouver un travail à Hong Kong, pas si facile

À Hong Kong un visa de travail est rattaché à une entreprise, celle-ci va devoir démontrer qu’elle a fait des recherches locales pour trouver un employé qui est déjà au bénéfice d’une carte d’identité à Hong Kong.

La description du poste devra contenir suffisamment d’éléments proches de votre profil et de votre expérience professionnelle pour justifier votre emploi et surtout pour démontrer qu’il n’y avait pas de travailleurs disponibles déjà intégrés à Hong Kong.

Les recherches d’emploi à Hong Kong ont quelques pré-requis

  • vous devez absolument parler l’anglais, et ce, parfaitement.
  • Vous devez avoir un projet professionnel précis CV en anglais et apporter quelque chose au travers de vos connaissances à la ville de Hong Kong.

Rechercher du travail à Hong Kong n’est pas chose aisée, le premier réflexe est de se tourner vers la Presse ou Internet mais cela n’est pas vraiment valable à Hong Kong, ici il faut plutôt développer un réseau pour rencontrer le plus de monde possible et surtout être ouvert d’esprit et proactif.

Il conviendra de ne pas être surpris par la simplicité des échanges la rapidité de ceux-ci est ainsi que par l’absence d’une paperasserie bien spécifique à votre pays d’origine. Une fois le candidat sélectionné celui-ci reçoit généralement seulement un e-mail de la part de la société qui lui offre ses conditions d’engagement, cela comporte l’intitulé du poste avec le salaire mensuel prévu et une éventuelle mention pour les bonus, mais également les horaires de travail et la date d’embauche.

Période d’essai et permis de travail

La durée de la période d’essai et le plus souvent d’un mois c’est ce qui équivaut au préavis en cas de rupture du contrat, le contrat de travail ne donne généralement pas de détails très précis sur la fonction et souvent il n’y a pas de contrat du tout. Il faut s’attendre à travailler de 40 à 50 heures par semaine et avoir un nombre de jours de congés réduits.

Il faut comprendre que le candidat devra patienter entre quatre et huit semaines pour l’obtention d’un permis de travail à Hong Kong et que cette demande est relativement lourde.

Il faut en effet documenter et expliquer, pour cette raison nombre de sociétés sont réticentes à employer un expatrié qui n’est pas déjà au bénéfice d’une autorisation de travail et de résidence à Hong Kong.

Une bonne pratique consisterait à prendre un maximum de contacts avant de partir, de manière informelle, au travers de réseaux sociaux et ensuite de bien se renseigner quant aux possibilités de participer à des réunions de networking afin de rencontrer rapidement le plus possible de monde.

À noter qu’il peut être également très difficile d’obtenir un visa dépendant pour son conjoint.

Leave a reply

11 − 5 =

*Votre Nom :

*Votre E-mail :

*Votre Message (réponse sous 24h) :

Services divers
Des experts reconnus
xxxpornozone pornlp xxx