" />
Création Entreprise à Hong-Kong et Compte Bancaire Offshore

Pourquoi créer une société offshore ?

Création de société à Hong-Kong : vos objectifs guideront nos experts

Créer une société offshore apporte un bon nombre d’avantages aux entrepreneurs désireux de booster leurs revenus et d’augmenter leur patrimoine financier, mobilier et immobilier. Le point sur les différentes raisons de créer une société offshore.

Pour optimiser sa fiscalité

En recourant à l’offshoring, l’entreprise s’offre la possibilité de déclarer ses bénéfices dans le pays où l’impôt est plus faible voire nul. En effet, la société offshore profite d’une réglementation plus flexible que dans le pays de résidence de ses fondateurs.

Généralement, c’est dans la destination extraterritoriale, où les entrepreneurs sont non-résidents, que le taux d’imposition est largement en dessous de celui de la France. Cette faiblesse de l’impôt permet ainsi aux sociétés d’améliorer leur rentabilité. Les sociétés offshores sont basées dans des Etats dits « paradis fiscaux ». C’est le cas notamment du Panama, du Delaware ou encore des Iles vierges britanniques. 

Créer une structure offshore est avantageux pour les entreprises dont les impôts sont supérieurs à 15% en France et les bénéfices à 50 000€ par an. Sa mise en place permet de résoudre notamment les effets de la « forte pression fiscale ».  Effectivement, les exigences en termes de fiscalité dans ces juridictions sont moins contraignantes que dans le pays de résidence des dirigeants. Dans la plupart des destinations offshore, il n’y a pas de taxe prélevée. Par contre, il faudra s’acquitter d’une licence annuelle inférieure à 300€.

Pour réaliser des transactions importantes en toute discrétion

L’ouverture d’une société offshore permet de simplifier en toute discrétion certaines transactions financières et immobilières, et ce sans avoir forcément à contourner la loi.

Dans l’univers de l’assurance par exemple, certains contrats ne peuvent être passés que via l’offshoring. Il en est de même pour le leasing d’avions, qui ne peut s’effectuer que par l’intermédiaire des paradis fiscaux étant donné que l’on y est soumis aux règles prudentielles.

ans l’immobilier, les fonds destinés à l’achat d’un bien en France peuvent être issus de la société offshore et régler par le biais d’un LLC en Grande-Bretagne. Ce qui permet aux acquéreurs de réduire leurs impôts et aux héritiers en cas de décès des propriétaires de ne pas s’acquitter des droits de succession.

Ouvrir un compte bancaire offshore est ainsi requis pour réaliser ces transactions. Néanmoins, il est indispensable de bien choisir la juridiction pour créer ce type de compte. Dans certains pays, il n’est pas possible de recevoir une somme importante en toute légalité à l’instar des Seychelles par exemple.

Demander un devis

Pour équilibrer ses charges salariales

On a vu plus haut que la principale raison de créer une société offshore est d’optimiser sa fiscalité. En arrivant à réduire ses impôts, une société a la possibilité de préserver sa bonne santé financière. En l’absence de cette solution, peu d’entreprises pourraient tenir la route, et auraient des problèmes dans le paiement des salaires de leurs employés. Ainsi, pour éviter les licenciements massifs, il sera plus judicieux de recourir à l’offshoring.

En diminuant les charges salariales, les chefs d’entreprise peuvent donc booster leurs activités dans leur pays en réinvestissant leurs gains. 

Les dirigeants arrivent alors à respecter les délais de paiement de leurs salariés, à régler leurs charges supplémentaires et au final à apporter un certain équilibre au niveau de leurs ressources financières.

Pour profiter d’une gestion plus souple de ses revenus

Dans un paradis fiscal où l’on a ouvert une société offshore, l’administration n’exige pas des entrepreneurs la tenue à jour d’une comptabilité. Il n’est pas obligatoire de rendre public ses comptes. Ce qui représente une contrainte en moins pour les dirigeants étant donné qu’on préserve la confidentialité de leurs revenus.

L’absence de contrôle au niveau de la comptabilité ne doit pas toutefois empêcher les entreprises à assurer leur propre gestion. Notons que les frais de gestion et de maintenance d’une entreprise offshore est inférieure à 1000€ par an. Il faut prévoir toutefois plus d’argent au moment du montage de l’entité. Dans certaines juridictions, verser un capital n’est pas exigé.

Pour l’anonymat

Monter une société offshore c’est aussi bénéficier de la protection de l’anonymat des actionnaires et dirigeants. Etant donné que ces derniers ne sont pas des résidents, ils ne sont inscrits nulle part dans le registre de commerce.  Ce sont les prêtes-nom qui font figure de représentants de ces propriétaires dans la juridiction extraterritoriale.

En cas de contrat, ce sont les Nominees, des personnes désignées pour assurer officiellement la direction dans le paradis fiscal, qui seront indiquées dans le document. Les actionnaires n’auront donc pas leurs noms dans ces contrats.

Le secret bancaire est aussi respecté. Dans l’offshore, diverses mesures sont mises en place pour éviter que les entrepreneurs soient mentionnés dans les dossiers de la société. L’établissement bancaire de son côté ne fournira pas de détails sur les comptes bancaires. Dans plusieurs territoires, des départements spécialisés dans l’ouverture de compte offshore prennent en charge les clients non-résidents.

Demander un devis

Pour développer son patrimoine mobilier et immobilier

La société offshore peut servir de tremplin pour l’acquisition de divers biens mobiliers et surtout immobiliers à moindre coût. Ici l’avantage réside dans le fait que l’on bénéficie de la protection de l’accord de non double imposition avec la France.

Lors de l’achat d’une maison en France, il est possible de passer par la société offshore pour le financement de ce dernier. Le bien immobilier sera ensuite réglé via le compte bancaire ouvert dans une LLP anglaise par exemple. Le nouveau propriétaire peut louer son bien sans verser un impôt. Si l’entrepreneur décide de vendre, il ne sera pas soumis au régime des plus-values immobilières en France.

Les héritiers bénéficient également de la protection juridique des actifs dans un paradis fiscal.

En cas de décès de l’entrepreneur, ses descendants n’auront pas à verser des droits de succession, puisque le bien a été acheté dans une juridiction offshore.

Bref, il existe de bonnes raisons de créer une société offshore. Cependant, l’optimisation fiscale reste le principal motif de la création d’une telle entité. Néanmoins, avoir une entreprise extraterritoriale est aussi intéressant pour détenir des biens mobiliers et immobiliers.

*Votre Nom :

*Votre E-mail :

*Votre Message (réponse sous 24h) :

Des experts reconnus
Services divers