" />
Création Entreprise à Hong-Kong et Compte Bancaire Offshore
Quelques conseils utiles avant de créer sa société offshore

Quelques conseils utiles avant de créer sa société offshore

Une société est considérée comme offshore lorsqu’elle est immatriculée dans un pays étranger au pays de résidence fiscal de son fondateur ou de la société dont elle est une filiale. Toutefois, le terme « offshore » est surtout employé lorsque la destination choisie présente un intérêt fiscal.

Ne nous le cachons pas, le but principal d’une société offshore consiste à pratiquer l’optimisation fiscale. L’intérêt de la société offshore étant de pouvoir être gérée à distance. Créer sa société offshore n’est pas inaccessible. Seulement, il ne faut pas se lancer dans un tel projet sans avoir pris le temps de bien s’informer.

Demander un devis

À qui s’adresse la société offshore et pour quel type de société ?

Chacun peut ouvrir sa société offshore, il n’y a pas de condition spécifique à ce niveau. Par contre, votre secteur d’activité doit être l’un des suivants : l’import-export, l’e-commerce, les services bancaires, la gestion de patrimoine, l’immobilier, la gestion d’actifs, et les activités de conseil.

Concernant le statut de la société offshore, tout dépend du pays choisi. En règle générale, il se rapproche d’une SARL ou d’une SA, souvent appelées LTD (Limited Company) ou LLC (Limited Liability Company) dans les destinations anglophones.

Les atouts de la société offshore et ses inconvénients

Pour comprendre l’intérêt d’investir dans une société offshore, revenons sur ses principaux avantages. Premièrement, ce qu’on recherche le plus souvent avec une société offshore c’est de pouvoir profiter d’une fiscalité plus avantageuse pour son entreprise. Le but étant de choisir une destination avec un impôt sur les bénéfices relativement faible, voire inexistant. De même, on peut aussi profiter d’une absence de TVA.

On réalise aussi des économies au niveau des frais de fonctionnement de la société qui sont très souvent considérablement réduits par rapport à la France. Par exemple, dans plusieurs destinations offshores, il est inutile de tenir une comptabilité.

Les pays offshores permettent souvent de créer une entreprise avec un capital de départ relativement faible, voire nul. Enfin, l’offshore offre un secret bancaire et un secret juridique, même si cela dépend de la destination choisie.

Côté inconvénients, il faut souligner le fait qu’aujourd’hui, de plus en plus de pays ont signé des accords consistant à partager les informations sur les éventuelles sociétés offshore. De plus, si ce type de société est légal, vous devez continuer à déclarer vos revenus au fisc français, sinon vous tombez dans l’illégalité. Autrement dit, la société offshore est surtout intéressante pour réduire les charges fiscales de sa société que pour réduire ses propres impôts.

S’aider d’un spécialiste

La création d’une société offshore n’est pas toujours simple d’un point de vue administratif et juridique, surtout quand on le fait à distance. Aussi, il est recommandé de s’aider d’un spécialiste. Il peut s’agir d’un avocat fiscaliste ou d’une société spécialisée.

L’avocat fiscaliste saura vous aiguiller dans vos démarches, mais ses tarifs peuvent être élevés. Nous le conseillons surtout lorsqu’il s’agit de réaliser des montages fiscaux complexes.

La société spécialisée prend souvent la forme d’un site sur lequel vous allez pouvoir remplir un formulaire afin d’indiquer vos conditions. Par la suite, un conseiller répondra à toutes vos questions et s’occupera des démarches pour la création de votre entreprise. Une solution pratique et rapide. Par contre, faites bien attention à passer par un site sérieux qui vous permet de contacter directement les responsables.

Demander un devis

Sorry, comments are closed for this post.

*Votre Nom :

*Votre E-mail :

*Votre Message (réponse sous 24h) :

Des experts reconnus
Services divers
xxxpornozone pornlp xxx