" />
Création Entreprise à Hong-Kong et Compte Bancaire Offshore
La répression de la Blockchain en Chine et ses conséquences

La répression de la Blockchain en Chine et ses conséquences

Un nouveau phénomène vient d’apparaitre en République de Chine : la répression des Blockchain et l’interdiction des ICO (Initial Coin Offering). Il n’est donc plus possible pour les chinois d’échanger des cryptomonnaie comme ils en avaient l’habitude, et la Chine n’est maintenant plus le premier pays en échanges de Bitcoin.

La génèse

Avec près de 90% des ICO chinoises révélées frauduleuses, il est désormais interdit pour les chinois de s’échanger des cryptomonnaies via les canaux traditionnels Blockchain. Les sites BTC China, Huobi ou encore OKCoin viennent d’être banni en réponse aux chiffres faramineux de la fraude et des mesures ont été prises pour régler le problème.

Des conséquences pour les cryptomonnaies

Un triste constat a été l’impact négatif sur la valeur du Bitcoin. Cette décision prise en janvier a fait chuter le prix de la cryptomonnaie la plus célèbre de 30% et est la preuve que les investisseurs doivent rester vigilants face aux variations de monnaie pouvant être causées par des gouvernements. Les cours sont maintenant revenus à la normale.

Les chinois, en route vers Hong-Kong

A la suite de ces événements, les chinois ont décidé de se tourner vers leur voisin : Hong-Kong. De nombreux investisseurs ont alors décidé de déménager, ou simplement de tourner leurs activités professionnelles vers ce continent où ils peuvent échanger librement.

Ce qui attire les investisseurs? Hong-Kong est une région économique libre très peuplée et fortement intéressée par le trading de cryptomonnaie. Elle possède d’ailleurs les plus grandes bourses de ce marché.

Des événements blockchain originellement basés en Chine ont même été déplacés à Hong-Kong pour éviter tout risque d’annulation.

Un pic pour les plateformes d’échange

Les plateformes d’échange de Hong Kong telles que Gatecoin ont vu leurs nombres d’inscriptions grimper en flèche depuis la répression. De nombreux chinois à la base de projets Blockchain ont enregistré leurs cryptomonnaie et tokens sur ces sites qui sont maintenant visités en masse.

Une campagne d’éducation publique sur les cryptomonnaie

En réponse à ces événements, Hong-Kong a décidé de lancer une campagne de grande envergure dans le pays. Réseaux sociaux, télévision et transports en commun sont maintenant les canaux privilégiés pour faire comprendre à la population qu’il existe des risques liés aux cryptomonnaie et aux ICO. Cette initiative a été prise pour informer les non-investisseurs et les amateurs des conséquences non anodines.

Leave a reply

nine + thirteen =

*Votre Nom :

*Votre E-mail :

*Votre Message (réponse sous 24h) :

Services divers
Des experts reconnus
xxxpornozone pornlp xxx