" />
Création Entreprise à Hong-Kong et Compte Bancaire Offshore
Immigration à Hong Kong : Forte affluence des Français

Immigration à Hong Kong : Forte affluence des Français

Le porte-parole du parti socialiste français a beau crier aux loups et qualifier les Français qui s’expatrient à l’étranger de « voyous », la tendance au départ ne fait que se renforcer

Bien préparer son arrivée à Hong-Kong pour obtenir un visa

Des arrivées massives à Hong-Kong

Plus de 4000 foyers fiscaux, avec un revenu moyen de 300’000 € par foyer fiscal, ont décidé de quitter la France en 2014. Cet exode, qui se répète chaque année, voit également une arrivée massive de Français à Hong Kong.

Quid d’un visa à Hong-Kong?

Obtenir un visa à Hong Kong est un processus qui demande 2 à 3 mois d’attente, et surtout, un dossier solidement ficelé. Pour obtenir un visa à Hong Kong, il vous faudra remplir certaines conditions.

Si vous désirez venir travailler à Hong Kong, il faudra que la société qui va vous engager démontre que des recherches locales ont été au préalable effectuées pour trouver sur le marché du travail local un employé avec les qualifications nécessaires.

Le marché du travail à Hong Kong est en pleine forme, car il n’existe pas vraiment de chômage dans cette ville. Toutefois, ce n’est pas pour cela qu’un Français qui arrive va pouvoir trouver facilement un travail. En effet l’entreprise va devoir démontrer l’absence de candidats locaux pour pouvoir engager un résident étranger.

Montrer ses capacités et faire face au coût de la vie

Le futur employé devra également démontrer ses capacités, souvent académiques, à pouvoir occuper le poste désiré. Nombreux sont les jeunes Français qui prennent conscience des difficultés du marché du travail tout en subissant en parallèle le coût excessif des loyers.

Une situation différente pour les entrepreneurs

Pour les entrepreneurs désirant s’implanter à Hong-Kong, le processus pour obtenir un visa de travail à Hong Kong ou un visa de résidence à Hong Kong est totalement différent :

•L’entrepreneur va devoir justifier d’une société à Hong Kong et de la location d’un bureau. A noter que l’immigration ne va pas accepter un partage de bureau avec une société existante, ni un bureau placé dans un business Center.

•Le business plan va devoir démontrer que l’entreprise va générer pour la ville the Hong Kong une activité bénéfique, en louant des bureaux mais également et surtout en employant à terme du personnel local.

Visa d’investisseur à Hong-Kong

L’obtention d’un visa d’investisseur à Hong Kong n’exige pas des fonds extrêmement importants, tout est relatif cependant, car les services d’immigration vont devoir être rassurés quant aux possibilités de survie de la société.

Cela nécessite donc une trésorerie équivalente à au moins une année de loyer pour le bureau et une année de loyer pour le domicile privé, un montant de l’ordre de 40’000 euros est suffisant pour une start-up.

Il convient de préparer son dossier dans un anglais acceptable et avec une connaissance des dépenses usuelles à Hong Kong pour que le plan de trésorerie soit correct. L’obtention d’un visa d’investisseur à Hong Kong vient en complément des services de professionnels pour la création de société et l’ouverture de votre compte bancaire à Hong Kong.

Ouvrir une société à Hong-Kong est simple, mais pas un compte bancaire

Si la création d’une société fait partie d’une procédure extrêmement simplifiée, surtout pour des Français qui souffrent d’une administration envahissante, l’ouverture du compte bancaire Hong Kong est par contre beaucoup plus délicate.

L’ouverture d’un compte bancaire à Hong Kong demande en effet la préparation d’un dossier de conformité bancaire. Ce dossier devant être impérativement soumis par des professionnels car la haute exigence des banques à Hong Kong demande une réponse claire.  

Leave a reply

five × three =

*Votre Nom :

*Votre E-mail :

*Votre Message (réponse sous 24h) :

Services divers
Des experts reconnus