" />
Création Entreprise à Hong-Kong et Compte Bancaire Offshore
Argent bloqué en Suisse, d’un chantage à l’autre ?

Argent bloqué en Suisse, d’un chantage à l’autre ?

De nombreuses banques suisses refusent à leur clientèle un transfert des fonds à l’étranger s’il n’est pas démontré que les fonds précédemment déposés ont étés déclarés dans les pays de résidences des bénéficiaires économiques.

Le manque de courage met à mal le système bancaire de la Suisse

Recours, régularisation et argent bloqué

Des recours au Tribunal fédéral sont en cours, il s’agira de trancher entre l’obligation, selon le droit privé, d’exécuter les ordres de transfert du client et l’intérêt des banques qui redoutent des  poursuites pénales à l’étranger pour avoir favoriser des clients étrangers qui refusent de se régulariser.

Avoir son argent bloqué en Suisse n’est de loin pas une preuve d’intelligence suite aux nombreux articles de presse à ce sujet (manque d’informations? nonchalance?).

Il en reste néanmoins que les banques en question ont bénéficié pendant des années de revenus confortables grâce à ces mêmes dépôts pour aujourd’hui nier le droit à une libre disposition devant la pression d’états étrangers aux impôts trop élevés pour être honnêtes.

La Suisse à plat ventre en contrition devant quelques pays européens mais qui augmente encore ses dépôts étrangers ?

La Suisse jette dehors des entrepreneurs européens pour accueillir à bras ouverts les ressortissants de pays ou sa compliance bancaire aura du mal à trier l’ivraie du bon grain… un bon chinois vaut mieux que deux français,  un indonésien remplace avantageusement un belge ?

Avoir son argent bloqué en Suisse, c’est être victime du chantage et de l’hypocrisie. Quel que soit le niveau de qualité des prestataires suisses, la situation actuelle ne leur permettra pas de s’en remettre aussi facilement qu’ils ne le pensent.

Secret bancaire et respect de la vie privée

La Suisse abandonne son secret bancaire et jette avec l’eau du bain le respect de la vie privée, la reconnaissance de l’effort et la notion de respect entre partenaires. Le politiquement correct empêche bien des acteurs de livrer le fond de leur pensée. Mais n’oublions pas que le manque de courage et l’absence de vision ne sont surement pas des facteurs étrangers à ce silence assourdissant.

La Suisse fait de facto la courte échelle a des gouvernements incapables de contrôler leurs dépenses et comme d’habitude tout le monde oublie,  ou ne veut pas voir,  que le monde est grand et que nombre de solutions existent pour protéger les intérêts de ceux qui travaillent et qui possèdent.

Avoir son argent bloqué en Suisse est pour certain le début d’un longue route pour retrouver sa liberté d’action, l’émigration remplace la magouille. Quatre mille foyers fiscaux français sont partis en une année (qualifiés de voyous selon le porte-parole du parti socialiste), la France nivelle par le bas et la Suisse fait briller les politiciens d’outre-frontière.

Une situation économique complexe

Devant cette situation, personne, ou presque, ne s’élève.  Comment oser protéger les riches dans  des pays exsangues ou la très vaste majorité souffre et subit les affres des petits revenus ?

Les pauvres ne s’intéresseront au respect de la vie privée et du secret bancaire que lorsque les Etats  iront directement puiser dans les comptes bancaires des particuliers. La France peut le faire si elle s’en donne les moyens juridiques.

Bien entendu, les futures victimes sont captives, apeurées par l’étranger, déjà vaincues… Il ne reste plus que d’imaginer un nouveau seuil de richesse en dessus duquel on pourra confisquer une partie des dépôts bancaires.

Le montant de 100,000 Euros semble être un somme raisonnable, car peu de français seront touchés par cette mesure. Alors seulement le rêve de ceux-ci sera d’avoir leur argent bloqué en Suisse…

Leave a reply

eleven − 10 =

*Votre Nom :

*Votre E-mail :

*Votre Message (réponse sous 24h) :

Des experts reconnus
Services divers